En marche pour la Vie

Marche Pour La Vie : 50 000 personnes … MERCI

Jamais la Marche pour la Vie n’avait rassemblé autant de monde !

Cela doit nous rassurer : nous ne sommes pas seuls ! Cela doit nous encourager à agir au quotidien suivant nos moyens et capacités : chacun d’entre nous a au moins une qualité à mettre au service de la Vie ! Cela doit nous encourager à travailler dans l’unité, en mettant en œuvre les différentes façons de promouvoir une Culture de Vie ! Cela doit sonner comme un avertissement pour celui – ou celle ? – qui sera élue Président le 7 mai prochain.

Nous ne voulons pas des discours, nous voulons des actes !

Nous attendons du prochain Président, et des prochains députés, qu’ils arrêtent de museler les défenseurs de la Vie et qu’ils se mettent enfin au service des plus fragiles. Il faut qu’ils sachent que la loi morale prime sur la loi des copains ! Quelle que soit la couleur politique du prochain président, quelles que soient ses promesses de campagne, quelles que soient ses orientations personnelles : nous ne lâcherons rien, jamais !

IVG TOUS CONCERNES : nous aussi !

Si nous sommes convaincus que l’embryon est une personne, si nous sommes convaincus que l’avortement supprime une vie humaine, si nous sommes convaincus que l’Etat a pour objectif d’aller encore plus loin dans cette politique infanticide et liberticide :  NOUS NE POUVONS PAS NOUS TAIRE, NOUS DEVONS AGIR !!!

 

Manifester est très important, car il faut faire de l’avortement un perpétuel sujet d’actualité, mais ça ne suffit pas : nous devons agir au quotidien, chacun selon ses talents ! Nous vous proposons donc deux actions très concrètes, et accessibles au plus grand nombre :

 

1-           Convaincre deux personnes de notre entourage de nous rejoindre l’an prochain alors qu’elles ne sont aujourd’hui pas convaincues par notre détermination.

Pas seulement en disant la beauté de la Vie, à l’heure où dire la Vérité devient un délit, mais aussi en dénonçant un échec collectif, dans lequel s’enfoncent les gouvernements de droite comme de gauche, et dont les femmes enceintes et l’enfant qu’elles portent sont les premières victimes : 220 000 avortements par an depuis 40 ans, ça n’est pas acceptable !

 

2-           Aider financièrement une des nombreuses associations qui œuvrent au quotidien pour défendre la Vie de sa conception à son terme naturel, par de nombreux chemins :

  • En aidant les milliers de femmes en détresse face à une grossesse
  • En aidant les milieux institutionnels et politiques qui défendent les plus faibles
  • En luttant contre la désinformation gouvernementale
  • Pour trouver des solutions médicales et sociales aux situations de détresse
  • En recherchant des solutions médicales et sociales aux situations de détresse
  • En formant les jeunes et en les éduquant à être responsables des actes posés
  • En organisant des manifestations comme celle de dimanche : la vie n’a pas de prix, mais la défendre a un coût important : aidez-nous à organiser d’autres évènements !!!

 

La défense de la Vie n’est pas négociable : nous ne baisserons jamais les bras !

Nous vous donnons dès à présent rdv le dimanche 21 janvier 2018, et nous vous demandons de rester mobilisés face aux attaques contre la vie qui se préparent encore !


Nous appelons toutes les bonnes volontés à nous rejoindre : il faut impérativement renforcer nos rangs pour avoir la victoire !

MERCI !

Nicolas Sévillia (Délégué général de la Marche Pour La Vie)
Frédéric Espieux (Coordinateur général de la Marche Pour La Vie)