En marche pour la Vie

La Marche des exclus du « grand débat »

COMMUNIQUE DE PRESSE

Hier, la mission d’information parlementaire a rendu un rapport militant et virulent sur tous les sujets de la prochaine loi de bioéthique. La teneur et le ton de ce rapport aggrave la crise bioéthique qui traverse notre civilisation. C’est un électrochoc pour la mobilisation de la Marche pour la vie.

Les propositions du rapport bouleversent l’anthropologie :

 

  • Dérégulation des pratiques sur l’embryon humain (durée de culture étendue, modification du génome, création d’embryons transgéniques,…)

 

  • Massification de la Procréation Médicalement Assistée (PMA pour toutes, auto-conservation des ovocytes).

 

  • Extension des politiques eugénistes :

 

  • Dépistage pré-implantatoire (DPI) étendu aux aneuploïdies (anomalies chromosomiques), pour pouvoir éliminer les handicapés dans le silence des laboratoires,

 

  • Nouveau test de dépistage prénatal de la trisomie 21 (le DPNI), pour dépister plus et éliminer mieux les handicapés.

 

  • Légalisation des tests génétiques en pré-conceptionnel, pour dépister avant même la conception

 

Déclarant qu’il voulait une « procréation sans sexe pour tous », le rapporteur Jean-Louis Touraine veut faire la révolution sans les Français. Pourtant, le contexte social (crise des gilets jaunes) devrait inciter le législateur à plus de prudence, et surtout à plus de démocratie.

 

Les sujets bioéthiques et sociétaux ont sciemment été exclus du « grand débat national » (avortement, filiation,…). Mais qui peut prétendre avoir fait le tour des ronds-points de France pour savoir quels sont les sujets qui importent réellement aux Français ?

 

Les dizaines de milliers de marcheurs pour la vie de ce dimanche vont rappeler au pouvoir politique que le mépris ne fera pas taire les Français.

 

Nous sommes la Marche des exclus du « grand débat national ».

 

13e édition de la Marche pour la Vie

Le dimanche 20 janvier 2019
Paris, Porte Dauphine, 13h30

(village de la vie ouvert à partir de 12h,  avec possibilité de restauration)