L’examen de la proposition de loi portée par la députée Albane Gaillot qui vise notamment à étendre le délai légal de l’avortement de 12 à 14 semaines et à supprimer la clause de conscience propre à l’avortement a été remis à plus tard.


Ce report ne doit pas endormir notre mobilisation, restons vigilants !

Aujourd’hui en France il n’est pas proposé aux femmes d’alternative à l’avortement, elles sont condamnées à la violence d’un non choix, leur droit n’est ni entendu ni respecté.


Pour que la voix des sans voix, l’embryon de quelques heures, le fœtus de quatorze semaines et de neuf mois, celle des femmes, celle de la conscience des médecins et du personnel soignant soient entendues et prises en compte,


Rendez-vous à Lyon le Dimanche 28 Mars 2021 à 14h30


Pour défendre les droits de l’enfant

Pour le respect des droits des femmes

Pour le respect de la paternité


 

Accueil|La Marche pour la Vie à Lyon
Accueil|La Marche pour la Vie à Lyon